Pourquoi l’allaitement est-il bénéfique pour les bébés ?

Le corps humain est une machine merveilleuse, qui s’adapte d’une manière incroyable et la preuve la plus évidente est la grossesse.

Si l’accouchement ne met plus autant les femmes en danger de mort, il reste un moment très sérieux et important de la vie d’une famille. Une fois le bébé né, un dilemme se pose : allaitement ou non ?

De nombreuses études scientifiques ont prouvé les bienfaits du lait maternel, spécialement adapté pour répondre aux besoins d’un nourrisson. Il contient des protéines, des glucides et lipides, mais aussi des vitamines, des enzymes, des anticorps, des hormones et plusieurs centaines d’autres éléments nutritifs.

Ses bienfaits sur la santé sont avérés, notamment en matière de protection de la sphère ORL et du système gastro-intestinal, il protégerait aussi contre les allergies, l’asthme et l’eczéma. Incroyable, non ?

L’allaitement a également des effets sur la santé mentale du bébé et de la maman, grâce au contact physique régulier et apaisant. Le corps de la jeune maman est aussi mieux protégé, puisqu’il réduirait les risques de cancer du sein, aiderait à perdre les kilos pris pendant la grossesse et retarderait la reprise des menstruations.

L’Organisation mondiale de la Santé recommande l’allaitement pendant les 6 premiers mois de la vie d’un bébé, même s’il peut se poursuivre plus tard ou ne pas être mené du tout.

Bien entendu, cela peut sembler exclure le père de cette période importante de la croissance du bébé mais d’autres étapes importantes du quotidien du bébé peuvent être partagées avec le papa, comme le bain, par exemple.

Un petit fait surprenant pour terminer ? Le lait maternel peut se congeler et se conserver pendant 2 à 3 mois. Ce qui est très pratique si vous voulez faire participer le papa, via un biberon de lait maternel, ou si vous souhaitez que la crèche le nourrisse de votre propre lait.

 

Share this article on Facebook or Pinterest!