L’AVC est la 3ème cause de mortalité : les 7 signes qui apparaissent un mois avant l’attaque

Auteur: | Catégorie:Santé

L’AVC, ou accident vasculaire cérébral, est l’une des pathologies les plus craintes pour la santé. En effet, les signes ne sont pas toujours reconnaissables et sans une prise en charge rapide, le patient garde généralement de lourdes séquelles, voire peut décéder.

Lors d’un AVC, le cerveau n’est momentanément plus irrigué et est donc privé d’oxygène avec les risques que l’on connait. Cela peut être dû à un caillot qui vient bloquer la circulation ou à la rupture d’un vaisseau sanguin. Le premier est le plus fréquent, avec près de 80% des cas, pour 20% de situations hémorragiques.

Des explications inquiétantes qui soulignent la gravité de l’AVC et la nécessité absolue de réagir rapidement.

Pour ce faire, la prévention et la sensibilisation sont absolument essentielles.

Voici donc quelques symptômes à reconnaître.




  • Lorsqu’une personne se sent engourdie d’un côté de son corps, a un sourire qui ne touche qu’une moitié de la bouche ou ne sait pas lever les deux mains, on peut s’inquiéter.
  • Difficultés à respirer peuvent accompagner un AVC
  • Une personne qui s’évanouit doit aussi être rapidement prise en charge par un médecin.
  • La vue peut aussi être touchée : floue, trouble, asymétrique…
  • Tout comme la parole, via des difficultés d’élocution.
  • Des maux de tête très vifs
  • Perte d’équilibre doivent aussi être pris au sérieux.

Bien sûr, chacun de ces symptômes pris à part peut être causé par une autre pathologie mais il faut y être vigilant. Et l’engourdissement asymétrique est le plus alarmant !

En cas de doute, appelez directement une ambulance car le temps est compté.

Prenez soin de vous !

 

Lire aussi :

8 symptômes du cancer du côlon qu’il ne faut pas ignorer
Comment prévenir le cancer des os ?
Cancer : quels aliments éviter ?