Comment soigner la polyarthrite rhumatoïde grâce à l’Ayurvéda ?

La polyarthrite rhumatoïde est encore une maladie auto-immune peu connue.

Sous ce nom un peu savant se cachent des rhumatismes d’origine inflammatoire et au caractère chronique.

 

 

 

Il s’agit donc d’une inflammation des articulations qui engendre un gonflement douloureux et, malheureusement, une destruction progressive de celles-ci.

C’est le système immunitaire qui endommage les articulations, poignets, épaules, genoux, mâchoire, etc. Celles-ci vont être d’autant plus douloureuses après l’immobilité de la nuit ou une période statique. La mobilité va aussi être engagée. Du fait de l’inflammation, de la fièvre peut également apparaître.

Il est possible de diagnostiquer la maladie par des radios, une étude des symptômes et des tests sérologiques.




Il est important de faire connaître cette maladie qui touche 1% de la population dès l’âge de 30 ans. Les femmes seraient plus susceptibles que les hommes d’être atteintes. Il n’existe pas encore de connaissance précise de la cause de la polyarthrite rhumatoïde, à l’exception de potentiels facteurs génétiques et environnementaux.

S’il n’y a pas de traitement radical, des médicaments anti-inflammatoires et immunosuppresseurs peuvent aider les patients, ainsi que des exercices physiques ou la pose d’attelles. La consultation d’un rhumatologue est donc indispensable.

Il existerait aussi une technique ayurvédique millénaire aux effets apparemment efficaces pour atténuer les symptômes.

Différents produits naturels auraient un effet positif dans le cadre de cette maladie.

Le curcuma est bien connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Il est possible de l’utiliser dans les plats ou nature, dissous dans de l’eau tiède.

Le gingembre est une racine pleine de vertus qui aide aussi à réduire les inflammations. Elle peut être utilisée en infusion.

La coriandre, comme le fenouil, a une action antidouleur et anti-inflammatoire.