Comment savoir si on souffre d’un main en col de cygne ?

Auteur: | Catégorie:Bien-être, Maladies, Science

La déformation en col de cygne, cela vous parle ?

Si la dénomination semble gracieuse, il s’agit d’une maladie aux effets tout sauf souples et élégants.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un trouble musculosquelettique qui engendre une déformation de la main, ce qui ne permet plus le fléchissement habituel et normal des doigts. Elle gêne également la préhension et l’usage quotidien de la main.

L’articulation à la base du doigt est fléchie, tandis que la phalange du milieu se relève. En revanche la dernière phalange, avec l’ongle, se plie également. Normalement, la déformation en col de cygne n’affecte pas le pouce, ce qui peut être un indicateur utile aux médecins, au moment de poser un diagnostic.

Quelles en sont les causes ?

  • Une polyarthrite rhumatoïde (une maladie auto-immune qui cause des lésions)
  • Une hyperlaxité des ligaments des doigts
  • Un tendon rompu dans un doigt
  • Un mauvais soin d’une fracture d’un doigt…

Quels sont les traitements envisageables ?

  • Trouver la cause qui crée la déformation et la traiter.
  • Poser une orthèse (une attelle) pour redresser les doigts, si le cas est léger.
  • Faire de la chirurgie, en cas de situations plus avancées. Il s’agit alors de réaligner ou de fusionner les phalanges, de façon à récupérer une motricité et une préhension acceptables.

Si la pathologie n’est pas dangereuse pour la santé, elle peut être particulièrement handicapante au quotidien. Si les éléments de diagnostic vous semblent correspondre à votre situation, un orthopédiste pourra vous aider à trouver la solution la plus adaptée.

© Msdmanuals

 

Share this article on Facebook or Pinterest!