Pourquoi la consommation de bœuf est mauvaise pour la planète

Auteur: | Catégorie:Actualié, Alimentation

Tout le monde connait Bill Gates, ce célèbre informaticien et entrepreneur à l’origine de Microsoft.

Désormais milliardaire, il travaille assidument à rendre le monde meilleur, à travers sa fondation à laquelle il souhaite donner 95% de sa fortune.

Il a déjà dépensé des milliards pour vacciner les enfants du monde, lutter pour l’alphabétisation, l’éradication de maladies comme la polio, l’accès aux médicaments…

Très engagé, il n’hésite pas à faire passer les messages qu’il juge nécessaire pour tenter de sauver le monde à sa mesure.

Un de ses derniers sujets ? La consommation de viande.




Les bovins et autres ruminants produisent du méthane à la suite de leur processus de digestion. Ce gaz à effet de serre est désastreux pour la planète et, pourtant, l’élevage intensif se poursuit, motivé par l’envie de manger de la viande des populations.




Selon des chercheurs, les émissions de ce gaz auraient augmenté de près de 10%, un drame écologique. Et même si nous n’avons pas envie d’écouter un milliardaire nous donner des leçons, il faut savoir que Bill Gates passe des heures à lire de la recherche scientifique pour comprendre les problèmes auxquels notre planète fait face et réfléchir à des solutions. Il avait notamment anticipé la crise du coronavirus.

Il plaide désormais en faveur d’une réduction de la consommation de viande, un sujet très soutenu par la jeune génération. Malheureusement, aux États-Unis, manger de la viande est très ancré dans les mentalités. C’est donc un long travail de sensibilisation qui doit se faire.

L’élection du président Biden, plus favorable à la protection de la planète que son prédécesseur, le sceptique Trump, serait donc une bonne chose.

© Sovkusom

 

Share this article on Facebook or Pinterest!