Médecine et technologie : quels progrès sont en cours ?

Auteur: | Catégorie:Santé

Certains d’entre vous ont peut-être déjà subi une coloscopie ou une gastroscopie.

Ces examens médicaux de la sphère gastroentérologique sont relativement invasifs.

Le premier est un examen du côlon, une partie de l’intestin, à l’aide d’un endoscope, une sorte de caméra qui permet d’éclairer et de visualiser des parties de notre organisme inaccessibles.




C’est un examen très désagréable car il nécessite d’avoir précédemment vider son intestin à l’aide de laxatifs et qu’on est sédaté, ce qui est toujours anxiogène. Une anesthésie, pas de nourriture… rien de très fun !

Le second part sur le même principe mais change de localisation ! On va aller examiner l’estomac, mais aussi l’œsophage et le duodénum.

Cela peut être nécessaire pour évaluer la situation en cas de douleurs dans ces zones, pour faire du dépistage et éventuellement diagnostiquer une maladie (maladie cœliaque, cancer…), pour faire un prélèvement en vue d’une biopsie, pour enlever une masse suspecte et bien d’autres choses encore.

Heureusement, un appareil révolutionnaire serait en train d’être testé, pour remplacer ces examens invasifs par une technique beaucoup moins envahissante.




Cela fonctionnerait grâce à une pilule contenant une minuscule puce ou capteur.

Une fois avalée, elle transmettrait des informations au médecin, via la technologie sans fil, tout au long de son parcours dans notre système digestif.

Bien sûr, cette technique a encore un peu l’air d’une histoire de science-fiction mais, en réalité, elle est déjà en phase expérimentale auprès de certains patients volontaires.

Si les résultats sont concluants, cela pourrait véritablement être une révolution médicale. Il faut sans doute juste être encore un peu patients.