Les Hommes de Néandertal savaient-ils compter ?

Auteur: | Catégorie:Insolite, Science

Il est très difficile pour les historiens de savoir à partir de quand l’être humain à commencer à écrire et à compter. Avec le temps, beaucoup de traces ont disparu ou ont été détruites.

Actuellement, les scientifiques pensent que les premières preuves d’une activité écrite viennent de Mésopotamie. Dans deux villes, Uruk et Lagash, en actuel Irak, des traces ont été découvertes et elles semblent dater de 3300 ans avant Jésus-Christ. Les Sumériens écrivaient à l’aide de roseaux pointus sur des tablettes d’argile. Il s’agissait de pictogrammes, des signes représentant un concept ou encore un mot. Cela servait, avant tout, à des tâches pratiques comme la comptabilité.

Mais qu’en est-il du comptage exactement ?

L’Homme de Néandertal a probablement vécu plusieurs dizaines de milliers d’années avant nous (on estime la période entre 250 000 à 18 000 ans avant notre ère). Omnivore, il aurait développé des techniques pour chasser, capturer et dépecer ses proies animales.

À Angoulême, un fémur de hyène vieux de 60 000 ans a été retrouvé, portant des marques taillées nettement dans l’os. Un hasard ? Probablement pas. Un Homme de Néandertal aurait fait neuf larges encoches parallèles à l’aide d’une pierre bien dure. Cette régularité et cette répétition semblent indiquer que cela a été fait volontairement, en une seule fois.

Si d’autres découvertes avaient une dimension esthétique et artistique, ce motif semble davantage pratique et utilitaire. Un archéologue a émis l’hypothèse selon laquelle le système de comptage serait une invention totalement fortuite (un peu comme la tarte Tatin, si nous pouvons ajouter cette touche d’humour). Des marques auraient été faites sur des os, lors d’un dépeçage un peu trop énergique, de façon involontaire. Ensuite, d’autres Hommes auraient compris qu’ils pouvaient reproduire l’exercice de manière volontaire, avec une fonction particulière : la numérotation.

Aucune confirmation n’est encore possible mais les historiens, archéologues, anthropologues et autres scientifiques travaillent assidument à en apprendre plus.

Cette anecdote n’est qu’un cadeau de plus offert par la fascinante Histoire.

 

Share this article on Facebook or Pinterest!