Connaissez-vous les lunes bleues ?

Auteur: | Catégorie:Science

Si vous avez mal dormi le week-end dernier, peut-être en cherchez-vous la raison.

De nombreuses personnes sont sensibles à la lune et ont un sommeil moins profond et réparateur pendant les peines lunes.




Selon des chercheurs : « Dormir de manière plus légère quand la lumière de la pleine lune fait de vous une proie plus facile pour les prédateurs nocturnes pourrait avoir eu du sens ». Cela remonterait donc à l’époque où nos ancêtres se sentaient menacés la nuit.

Si vous faites partie de ces personnes sensibles, la nuit de dimanche 22 à lundi 23 août a dû être compliquée.

Il est tout à fait possible que ce soit lié à un phénomène plutôt rare qui se produit dans notre ciel : la lune bleue.

Si vous n’en avez jamais entendu parler, sachez que la lune bleue n’apparait que tous les 2 ou 3 ans environ. La suivante n’aura d’ailleurs lieu qu’à l’été 2023.




Et si vous vous demandez si elle est vraiment bleue, malheureusement, la réponse est non…

La lune bleue est tout simplement le nom qu’on donne à une pleine lune un peu spéciale puisqu’il s’agit soit de la deuxième d’un mois, soit de la troisième d’une saison qui en comporte quatre. Un phénomène astronomique tout à fait rare…

Pour le comprendre, il faut connaître le cycle de la lune, qui est de 29 jours, 12 heures et 44 minutes. Il y a donc environ 11 jours de plus dans notre calendrier que dans le cycle lunaire. Nous aurons donc 13 pleines lunes cette année, au lieu des 12 habituelles.




L’expression anglophone « Once in a blue moon », que nous traduisons en français par « Tous les trente-six du mois », en est inspirée. Elle signifie que l’on parle de quelque chose qui arrive très rarement, voire jamais.

 

Share this article on Facebook or Pinterest!